Le processus

Dans un premier temps... Les éclisses.

Les premières étapes consistent à la préparation du bois des éclisses et à la mise à épaisseur, elles sont ensuite coupées et cintrées sur un fer chauffé. Une fois cintré, le bois est positionné dans un gabarit à la forme de la guitare, il reposera dans ce moule jusqu'à ce que la caisse de résonance soit complète et prête à lier.

La table

Ce n’est qu’une fois les éclisses de la guitare cintrées que commence la prochaine étape: la table. Le bois utilisé pour la table est aminci, la rosace est fabriquée puis incrustée. Une fois installée, je commence à tailler grossièrement les arrêtes avant de les coller au dos de la table.

Le processus de dimensionnement et d'harmonisation du barrage peut commencer, c'est à ce moment que l'intonation de la guitare prend vie.

Reliure, contre-filet et accoudoir.

La reliure et les filets peuvent être installés une fois la caisse de résonance terminée. Avant que cela ne se produise, je nivelle les éclisses, préparant le bois à ses touches finales. Je commence également à travailler sur l'installation de l'accoudoir.

Fabrication du manche, tête et talon.

Je taille la forme du manche grossièrement en reliant le bloc du talon au manche et à la caisse de resonance, le montage final a lieu une fois que j’ai determiné l’endroit exact où je souhaite que le manche rejoigne la caisse. La finition est faite au racloir.  

L'ordre dans lequel j'aime travailler est le suivant: découpage superflu du manche, insertion de la tige de fer, installation finale du talon une fois le manche en place, puis installation de la touche. Ce n’est qu’une fois que le manche est installé que la plupart des finitions sont faites. La tête reste tout de même assez brut jusqu’à l’installation des rainures de la touche sur le manche. Je procède ensuite à la finition de la tête, je préfère garder les finitions de celle-ci à l’étape finale par prudence. 

Montage final et préparation pour l'application de finitions.

Une fois le manche sculpté, je relie celle-ci au caisson avec une grande précision, la geometrie du manche aura eu lieu avant que celle-ci ne soit sculptée. Une fois le manche fixé, je positionne et installe le chevalet. La dernière étape et le ponçage du manche et de la tête pour les preparer aux finitions finales. 

Le résultat final!